Responsive menu
+32 470 97 55 60
Espace revendeur A propos

Réflexes simples pour gérer le stress de la crise au quotidien

18/11/2020 - Publié par : FiduPress < Retour Réflexes simples pour gérer le stress de la crise au quotidien

La crise sanitaire a aussi un impact sur la santé mentale. Pour lutter contre le stress et l’anxiété liés à l’incertitude de la crise, il existe quelques exercices simples et efficaces pour continuer à rester positif malgré les circonstances.

Réflexes simples pour gérer le stress de la crise au quotidien

Dans toutes les mesures qui sont prises par les autorités et les entreprises pour tenter de lutter contre la propagation du virus, l’aspect psychologique est désormais très important. On sait aujourd’hui que le confinement mais aussi l’incertitude générée par la crise a un impact sur la santé mentale. La crise de la Covid-19 est une grande source de stress, d’anxiété, d’angoisse voire de peurs de toutes sortes.

S’il est normal d’avoir peur, il est important de ne pas se laisser entraîner dans un cercle vicieux qui peut vous mener à l’épuisement, au burn-out ou à la dépression. Voici 6 conseils pour y parvenir.

#1 Soyez à l’écoute des signaux

Les premiers signaux d’un mal-être psychologique sont des symptômes physiques. Troubles du sommeil et insomnie sont souvent liés à l’anxiété qui vous fait ressasser le négatif en permanence. Des douleurs physiques, des crispations au niveau de cou, des épaules sont le signe que le corps prend sur lui là où l’esprit n’y arrive plus. Une boule au ventre en pensant à vos problèmes en permanence… tous ces signaux doivent vous alerter qu’il se passe quelque chose. En les prenant au sérieux très tôt il est plus facile de se faire aider et de ne pas sombrer dans une spirale négative.

#2 N’abusez pas des médias

Dans le contexte anxiogène que nous vivons depuis plusieurs mois, il n’est pas la peine de rajouter encore de l’angoisse au stress ambiant. Il est donc conseillé de s’informer mais avec modération. Une fois par jour est bien suffisant. Les psychologues pointent du doigt la surabondance médiatique comme facteur aggravant de l’anxiété et des troubles mentaux.

#3 Déconnectez-vous consciemment

Plus encore que la surabondance médiatique, le fait d’être constamment connecté ne laisse pas de répit à votre cerveau qui ne manquera pas de vous le rappeler, probablement… au mauvais moment. Entre réseaux sociaux, video calls et apps en tout genre, cette connexion permanente ne vous permet pas de vous relacher. Prévoyez donc des pauses cérébrales sans écran toutes les 45 minutes. L’occasion de faire un dessin, bavarder, regarder dehors, écouter de la musique, prendre une pause-café ou... ne rien faire. Votre cerveau vous remerciera !

#4 Faites vous plaisir

Même quand ça va mal, même si votre entreprise a été contrainte de fermer ses portes, même si les perspectives financières sont sombres, il est important de continuer à se faire plaisir. Il faut à tout prix éviter le repli sur soi et l’abandon de ce qui vous fait du bien. Continuez vos petites routines comme le sport par exemple vous aidera à être mieux armé pour vaincre le malaise dont vous pourriez souffrir.

#5 Parlez librement de ce qui vous tracasse


Vous n’êtes évidemment pas seul dans cette traversée de la crise. Il est important de pouvoir parler librement de ce qui vous tracasse de soulager cette charge mentale qui vous pèse. Cela peut-être un proche, un ami, voire un professionnel. Pas besoin forcément de se lancer dans un long parcours de psychothérapie mais un coaching ou une brève thérapie peuvent déjà permettre rapidement d’y voir plus clair et d’avancer plus sereinement.

#6 Respirez pour vous concentrer sur l’instant présent


Un bon moyen de relativiser ses peurs et ses doutes face à l’incertitude est la méditation de pleine conscience. Des petits exercices quotidiens centrés sur la respiration permettent de se concentrer sur l’instant présent et de mettre de côté ses ruminations passées mais aussi ses anticipations négatives sur l’avenir. Pas question ici de perdre le contrôle mais bien de lâcher prise pour ouvrir les yeux et se concentrer sur l’essentiel.

Retour